LE GARD

Tous les événements autour du Tour

Janvier – Juillet 2019

Reconnaissance de l’étape Nîmes > Nîmes

12 mai 2019

Dimanche 12 mai, les clubs de Nîmes Cyclisme et de Team Cyclosport Provence2Roues, ont reconnu le parcours de l’étape Nîmes > Nîmes qui aura lieu le mardi 23 Juillet prochain à l’occasion du Tour de France 2019.

Pour certains coureurs de Nîmes Cyclisme c’est un véritable challenge qui s’offre à eux car c’est une distance qu’ils n’ont jamais accompli. Pour la Team Cyclosport Provence2Roues constituée de coureurs plus aguerris, le défi n’en n’est pas moins simple compte-tenu du fort vent qui souffle sur la région en ce dimanche du mois de mai.

Partis des Arènes de Nîmes à 7h précises sans une certaine émotion teintée de fierté d’être au pied du monument romain, les coureurs ont pris la direction de Bagnols-sur-Cèze puis d’Alès, avec, bien entendu, le passage tant attendu sur le mythique Pont du Gard… une parfaite occasion pour tous de s’imprégner de l’histoire de ce monument millénaire, mais aussi de se motiver en se serrant les coudes face au vent, pour arriver en avance sur le  planning de passage envisagé au pied du pont.

Un vrai challenge sportif  dans un cadre historique !

La belle montée de Saint-Jean-du Pin effectuée, les coureurs plongent sur Anduze pour prendre ensuite la direction d’Uzès. Là, le vent provoque des bordures et une tension extrême. Le regroupement de tous ayant eu lieu dans Uzès, il ne reste plus au mini-peloton qu’à foncer sur Nîmes, vent dans le dos cette fois-ci.

Mais c’est sans compter sur la côte du Pont Saint-Nicolas qui sera la dernière difficulté de la journée, celle qu’à choisi Pablo Garcia (licencié à Nîmes Cyclisme) pour donner un peu de piment à l’étape, en plaçant une attaque spectaculaire dans la montée.

Quelques coureurs du Team Cyclosport Provence2roues raccrochent à sa roue et, finalement, le rattrapent à l’approche de Poulx.  Puis c’est un regroupement final et tous rentreront dans les rues de Nîmes, fiers d’avoir accompli un parcours certes roulant mais pouvant être piégeux en fonction des conditions météo…les professionnels du Tour de France sont avertis !

Parmi les 27 coureurs au départ, on notera la présence de Stéphane Cognet du Team GranFondoFrance, ce qui donne une idée du niveau des participants à l’aventure.

Quelques chiffres pour mieux percevoir la performance de ces sportifs amateurs :

  • 182 km en comptant la partie effectuée depuis le « départ le fictif »,
  • 1700m de dénivelé positif,
  • 30km/h de moyenne malgré le vent.

Maintenant les pros sont prévenus, c’est une étape de transition…mais attention à Eole ainsi qu’au relief gardois, car après les deux premières semaines de course où les organismes seront déjà entamés, certaines équipes pourraient profiter « des bordures » et créer une échappée concluante pour une étape réputée dédiée aux sprinteurs.  Alors, un vainqueur surprise pour le 23 juillet ?

Merci à Clément Pichon et Jérôme Hannoye pour leurs témoignages respectifs et leur vision « inside le peloton » !

Le tracé officiel de l’étape